268.000 Syriens dotés du droit au regroupement familial en Allemagne

268000 Syriens droit regroupement familial Allemagne

Des réfugiés syriens arrivent dans un camp à Friedland, en Allemagne.


 
C’est ce qu’annonce le quotidien Bild sur la foi d’un rapport officiel « fuité » s’intéressant aux effets de l’afflux de réfugiés dans le pays. Ce nombre représente plus du quart de migrants syriens accueillis, ceux qui ont déjà obtenu un statut plénier de réfugié.
 
Pour eux, le droit au regroupement familial est immédiat. Les membres de leurs familles désirant rejoindre le réfugié officiel ne demandent pas l’asile et ne sont d’ailleurs pas inclus dans les statistiques du droit d’asile.
 
Les autres réfugiés, la majorité actuellement, ont un statut « subsidiaire » renouvelable d’année en année ; pour ceux-là le regroupement familial n’est toutefois pas exclu puisqu’ils pourront déposer une demande à compter de mars 2018, dans le cadre d’un processus qui pourra prendre jusqu’à 24 mois.
 
Près de 30.000 procédures sont par ailleurs en cours de la part de réfugiés syriens mécontents de ce statut temporaire, qui est devenu quasiment la norme depuis mars 2016, en vue de se faire reconnaître un statut plénier.