fbpx

Le chiffre : 4,7 milliards de dollars

4 milliards dollars
 
C’est la somme que le Groupe Banque mondiale consent à allouer à l’Irak aux termes d’un accord avec le gouvernement irakien afin de financer deux projets visant à améliorer le niveau de vie de la population.
 
La cérémonie de signature entre le président de la Banque mondiale Jim Yong Kim et le premier ministre irakien Haider al-Abadi a eu lieu en marge de la Conférence internationale du Koweït sur la reconstruction de l’Irak.
 
Ajouté à l’opération d’urgence en cours portant sur 750 millions de dollars, l’investissement est destiné à remettre en état les services de soins et à reconstruire les routes et les ponts, ainsi que d’autres infrastructures comme l’acheminement d’eau et d’électricité dans l’ensemble du pays.