fbpx

Abus sexuels au Royaume-Uni ? La famille, première responsable selon un officier britannique

Abus sexuel royaume uni famille responsable
 
Un des haut-gradé de la police du Royaume-Uni a affirmé que des cas d’abus sexuel sur des enfants allaient être prochainement dévoilés, à la suite du scandale de Rotherham, ville dans laquelle plus de 1.400 fillettes avaient été abusées par un gang de Pakistanais.
 
Simon Bailey, le responsable de la police de Norfolk a affirmé que le problème était bien pire que ce qu’ils avaient alors imaginé et que 600.000 enfants avaient en réalité souffert d’abus sexuels dans le pays, selon un sondage national mené sur les « expériences défavorables » d’enfants.
 
Il a appelé les médecins et les professeurs à prendre plus de responsabilités dans la détection de ces atrocités commises, insistant sur le fait que ces crimes avaient été « trop longtemps cachés ».
 

La famille responsable des abus sexuels au Royaume-Uni…

 
Mais ce n’est pas tout. Il affirme également que le fait de se concentrer sur ces « gangs » qui pratiquent le trafic d’enfants empêche de voir le reste, déclarant que « 90% des abus sexuel commis sur les enfants se passaient à la maison et que les enfants étaient victimes de personnes qu’ils connaissaient déjà »…
 
Le message est clair, et l’officier tente « habilement » de détourner l’attention sans se soucier du fait que ces abus n’ont rien à voir avec ce qu’est une cellule familiale : ce ne sont pas ces gangs souvent étrangers et musulmans, pourtant déjà dénoncés et présents partout en Angleterre qu’il faut combattre, mais bien la famille, première responsable des abus sexuels…