fbpx

La société Naftogaz d’Urkraine entend se prévaloir de l’accord de Stockholm face à Gazprom

Accord Stockholm Naftogaz Urkraine Gazprom
 
La décision de l’institut d’arbitrage de la chambre de commerce de Stockholm oblige le gazier russe à payer un dédommagement à Naftogaz en cas de manque de fourniture de gaz.
 
Naftogaz a décidé de ne pas prélever de gaz sur les flux en transit pour l’Europe mais préfère réclamer le dédommagement une fois le gaz arrivé sur le marché européen.
 
Soit, après calculs portant sur la fourniture et le transit de gaz russe, la coquette somme de 2,56 milliards de dollars…