fbpx

Accusé d’insensibilité à l’égard de la veuve d’un militaire américain tué au Niger, Trump nie en bloc

Accusé insensibilité égard veuve militaire américain Trump
 
Le président américain était accusé par une élue démocrate d’avoir dit au téléphone à la veuve du sergent La David Johnson, tué lors d’une embuscade : « Je suppose qu’il savait à quoi il s’était engagé. Mais je suppose que ça tout de même fait mal. » S’il est vrai que les militaires acceptent d’avance – héroïquement, et c’est là leur grandeur – de mourir pour leur pays, le propos était effectivement déplacé face à la douleur d’une jeune mère de deux enfants, enceinte de son troisième.
 
Sauf qu’apparemment il n’a jamais été tenu. La représentante démocrate Frederica Wilson a « totalement fabriqué » les propos qu’elle a rapportés à la presse, a tweeté Trump, qui a ajouté avoir « des preuves ».