fbpx

L’ambassadeur de Syrie à Pékin assure que la Chine aura la priorité pour la reconstruction du pays

ambassadeur Syrie Pékin Chine reconstruction pays
 
Imad Moustapha répondait à un entretien téléphonique réalisé par l’organe d’Etat Global Times, annonçant au passage que la menace de l’Etat islamique sera totalement éradiquée d’ici à un ou deux mois.
 
Les entreprises chinoises auront la priorité, a-t-il insisté, assurant que la Syrie n’attendra pas la fin de toutes les batailles pour entamer cette reconstruction – qui s’annonce très lucrative. L’ambassadeur a précisé que la plupart des champs pétrolifères ont été repris et que le gouvernement syrien espère avoir le contrôle de l’ensemble de gisements de pétrole et de gaz d’ici à la fin d’octobre.
 
Les secteurs de l’électricité, de l’énergie et du logement sont les premiers concernés par la reconstruction, tout comme les infrastructures lourdes.
 
« Les entreprises chinoises auront la priorité lorsqu’elle postuleront pour ces projets, par rapport à certaines compagnies d’autres parties du monde parce que la Chine est restée à nos côtés pendant ce conflit. Les compagnies chinoises sont davantage les bienvenues que, disons, les sociétés occidentales, et elles trouveront un environnement très amical en Syrie. Le peuple syrien tout comme le gouvernement syrien sont reconnaissants de la position prise par la Chine », a déclaré Imad Moustapha.
 
Celui-ci a également noté que la Syrie a complètement révisé sa loi d’investissement en vue d’attirer des investissements étrangers, et que des transactions pourraient se faire en renminbi chinois afin de contourner les sanctions occidentales.