fbpx

La plupart des Américains ne croient pas au « consensus scientifique » à propos du changement climatique

Ils sont 75 %, selon le Pew Research Center, à ne pas croire que les scientifiques sont d’accord sur l’origine humaine du « changement climatique » (on ne dit plus « réchauffement climatique », manière de garder ses arrières).
 
Voilà qui révèle le peu de poids des assertions du GIEC selon lesquelles on était sûr à 95 % que l’activité humaine était « la principale cause du réchauffement observé depuis la moitié du XXe siècle ».
 
Les mêmes Américains interrogés estiment à 31 % que les scientifiques ne comprennent que peu ou pas du tout les raisons du changement climatique global. Ils ne sont que 19 % à faire confiance aux solutions proposées par les scientifiques, tandis que 51 % estiment que les médias s’acquittent mal de leur tâche d’informer à propos de la question. 35 % estiment que les médias exagèrent cette menace et 42 % pensent à l’inverse qu’ils ne la prennent pas assez au sérieux.