fbpx

L’appli gay Grindr accusée de diffuser le statut HIV de ses utilisateurs

appli gay Grindr diffuser statut HIV utilisateurs
 
Buzzfeed croit savoir que l’application de rencontres homosexuelles a vendu des informations concernant la séropositivité ou non de ses membres à deux autres sociétés, Apptimize et Localytics, en même temps que leurs données GPS, identifiant téléphonique et adresse courriel, ainsi que la « tribu » gay dont ils font partie.
 
Pire, ces informations sont accusées d’avoir été transmises en « plain text », facile à pirater.
 
Act Up New York est furieux : selon James Krellenstein, son directeur, Grindr « offre un lieu assez unique quant à l’ouverture à propos du statut HIV » des utilisateurs qui constatent que leurs données les plus intimes sont partagées de manière identifiable avec des tiers sans en avoir été avertis, et sous un format qui les expose à des dangers dans les pays moins libéraux à l’égard de la « culture » gay.