Australie : l’islam et l’hindouisme avancent dans les écoles de Nouvelle Galles du Sud

Australie islam hindouisme écoles Nouvelle Galles Sud

Selon les dernières données, l’hindouisme et l’islam, sont les religions croissantes dans les écoles de Nouvelle-Galles du Sud.


 
Moins d’Anglicans, plus d’hindous et de musulmans, et les athées désormais plus de deux fois plus nombreux que les fidèles de n’importe quelle religion, telle est la photographie instantanée de la vie spirituelle dans l’enseignement public de Nouvelle Galles du Sud. Cette province qui occupe le sud-est est la plus peuplée du pays et comporte la capitale économique Sidney, comporte un éventail de religions, la plus nombreuse étant le catholicisme. Cela ne se reflète pas dans l’enseignement public (« gouvernemental »). Plus de 230.000 élèves se déclarent « sans religion », soit plus de 30 % de la population scolarisée. Les anglicans sont tombés de 105.000 lors de la dernière étude à 99.000, et les catholiques stagnent à 103.000. Les hindous ne sont que 20.000, mais cela représente 7 % d’augmentation depuis 2016. Quant aux musulmans, ils sont 52.000, soit deux mille de plus que l’an dernier, avec des pointes à 91 % dans certaines écoles. A ce rythme, ils seront la religion la plus nombreuse dans le système scolaire de Nouvelle-Galle du Sud d’ici sept à huit ans.