Autriche : une société parallèle se construit dans les jardins d’enfants islamiques

Autriche société parallèle jardins enfants islamiques

Sebastian Kurtz, ministre des affaires étrangères et de l’intégration autrichien.


 
Selon le ministre des affaires étrangères et de l’intégration autrichien Sebastian Kurtz, 150 écoles islamiques (rien qu’à Vienne, cela concerne 10.000 enfants) poseraient un grave problème à son pays. Malgré un attachement de surface à la légalité, les salafistes qui les tiennent dispenseraient dans les jardins d’enfants une  « théologie rétrograde » susceptible d’engendrer « une société parallèle ». Les femmes illettrées qui instruisent les enfants leur apprennent, bien sûr, que la femme est inférieure à l’homme, mais aussi que la polygamie est « nécessaire » et que « l’Europe telle qu’on la connaît aura cessé d’exister dans quelques années ».Nous voilà prévenus.