fbpx

Le Président Bachar el-Assad déclare illégales les frappes aériennes britanniques, les condamnant de fait à l’échec

Dans une interview accordée au Sunday Times, le président syrien Bachar el-Assad a déclaré que les frappes aériennes britanniques étaient illégales et de ce fait condamnées à l’échec. Ni Damas, ni les Nations unies n’ont donné leur feu vert pour entrer dans l’espace aérien syrien et menées ces frappes, a-t-il affirmé.
 
Bachar el-Assad a raillé David Cameron évoquant « l’opposition syrienne modérée » supposée bouter l’Etat islamique hors les frontières de Syrie. Soulignant a contrario la légalité des frappes russes en Syrie et la volonté de Poutine d’éradiquer le terrorisme tel un « cancer » qu’il faut extraire totalement sous peine de le voir progresser plus vite.
 
Bachar el-Assad a martelé que la seule façon d’en finir avec l’Etat islamique était de la combattre par les airs et au sol afin de ne plus lui permettre de « verser le sang de victimes innocentes ».