fbpx

SCIENCE-FICTION Blade Runner 2049 ♥♥♥

 
Blade Runner 2049 affiche dès son titre l’ambition de proposer une suite à la hauteur de l’original, le film classique de science-fiction Blade Runner, sorti en 1982. Ce film originel décrivait une action principale se déroulant dans un monde futuriste pour l’époque, en 2019. On se doute aujourd’hui que le Los Angeles de 2019 ressemblera fort peu à celui envisagé il y a bientôt quarante ans, voire soixante si l’on reprend comme référence temporelle le roman original de Philip K. Dick, qui avait servi de base au film. Pourtant ce futur antérieur reste la référence implicite. Un agent de type Blade Runner est un policier spécialisé dans la traque et l’élimination physique de robots à apparence humaine, ou réplicants, infiltrés sur Terre. Ces androïdes ont en principe étaient conçus par des travaux physiques durs sur d’autres planètes en cours de conquête par l’homme, ou dans l’espace. Mais ces androïdes, appelés réplicants, si proche des êtres humains par leurs comportements, aspirations et sensibilité, ne seraient-ils pas plutôt des hommes, produits en série, traités en esclaves, mais des hommes ? Evidemment, ceci changerait tout.
 

Blade Runner 2049 frôle le chef d’œuvre

 
Certes, on est très loin aujourd’hui de disposer d’androïdes crédibles. Pourtant produire en chaîne des êtres humains, via un placenta artificiel, paraît envisageable pour demain. Puis les faire naître directement à l’âge adulte, immédiatement productifs donc, un peu mêlés d’électronique avec des faux souvenirs implantés permettant un comportement normal, n’est pas si absurde pour après-demain. Blade Runner 2049 reprend cette interrogation initiale, et en y répondant cette fois très nettement, ce qui change effectivement tout. Cette société du futur terrible, très inégalitaire, esclavagiste, fait frémir. Un agent Blade Runner honnête, lui-même réplicant, finit par se poser beaucoup de questions, puis se révolter contre un système monstrueux. Il essaie de comprendre son origine personnelle et les fondements de la société dans laquelle il vit. Sa traque le conduit à vouloir retrouver son lointain prédécesseur, le héros du film originel. Il se trouve que l’acteur Harrison Ford est encore en vie, et en forme pour son âge, mais il n’est pas le héros principal du film, qui est le jeune policier interprété par la vedette masculine actuelle Ryan Gosling.
 
Relativement lent, mais moins que l’original dans son rythme, Blade Runner 2049 réussit à rendre un vibrant hommage sans se montrer servile. Les plans sont construits de manière tout aussi rigoureuse et artistique, mais avec le doigté différent du réalisateur canadien Villeneuve, le maître de la science-fiction actuelle. Les personnages secondaires sont bien dessinés, dotés d’une personnalité propre. Pour les amateurs du genre, Blade Runner 2049 frôle le chef d’œuvre.
 

Hector JOVIEN

 
Blade Runner 2049 science fiction film