fbpx

L’avis du cardinal Elio Sgreccia à propos de l’affaire Charlie Gard, un exemple de clarté

cardinal Elio Sgreccia affaire Charlie Gard exemple clarté
 
Genethique.org propose une traduction de l’excellent éclairage proposé par l’ancien président de l’académie pontificale pour la vie à propos de l’affaire Charlie Gard, un texte aux antipodes, par le style, le contenu et la vigueur, du communiqué de son actuel président Mgr Vincenzo Paglia.
 
Texte fondamental car il pose les limites entre l’acharnement thérapeutique et obligation de soins, non sans y ajouter des considérations plus politiques : « A personne n’échappe le fait que derrière toute cette affaire, se cache, bien que jamais mentionnée, l’idée d’efficacité de gestion des ressources sanitaires ».
 
Le cardinal Sgreccia évoque carrément une sorte « d’acharnement thanatologique » sur le petit garçon que l’on veut faire mourir alors que ses parents demandent seulement de pouvoir lui faire administrer un traitement expérimental.
 
Les 10 points de l’argumentation du cardinal traduite par Aude Dugast sont à lire sur le site genethique.org.