fbpx

Casse-tête juridique autour de la GPA : Toubon soutien la CEDH

Suivant la condamnation de la France prononcée par la Cour Européenne des Droits de l’Homme, le nouveau Défenseur des droits Jacques Toubon veut « donner une identité en France aux enfants » nés de gestation pour autrui (GPA) à l’étranger et en appelle au gouvernement.
 
Une position qui vient contredire celle de Manuel Valls qui avait déclaré qu’il ne souhaitait pas que la transcription des actes de filiation d’enfants nés par mère porteuse à l’étranger soit « automatique », « car cela équivaudrait à accepter et normaliser la GPA ».