Catalogne : à la veille d’un referendum contesté sur l’indépendance

Catalogne veille referendum contesté indépendance

Le drapeau catalan, fait de 82 000 bougies allumées pour soutenir le référendum pour l’indépendance en Catalogne – ville de Llivia en Espagne
le 23 septembre 2017


 

Le referendum sur l’indépendance de la Catalogne aura-t-il lieu demain ? Le gouvernement espagnol a déclaré vendredi qu’il n’en serait rien, une telle consultation populaire étant, selon elle, et compte tenu des circonstances, illégale et anticonstitutionnelle.
 
Pour s’assurer qu’il en sera bien ainsi, Madrid a d’ailleurs fait saisir des millions de bulletins de vote, arrêté des dirigeants séparatistes, et envoyé des milliers de policiers en renfort dans la région du nord-est de l’Espagne.
 
Mais le président de la Catalogne, Carles Puigdemont, entend bien mener le bras-de-fer jusqu’au bout. « Tout est prêt dans les plus de 2.000 lieux de vote. Il y a des urnes, des bordereaux et tout ce qu’il faut pour que le peuple exprime son opinion », assure-t-il. 60.000 volontaires se seraient d’ailleurs inscrits pour « tenir » les bureaux de vote.
 
Quoi qu’il puisse advenir, les organisateurs de ce scrutin appellent les électeurs catalans à se rendre en masse dans les bureaux de vote en signe de « résistance passive » aux autorités espagnoles, même s’ils sont empêchés de voter.