fbpx

L’Autriche porte plainte contre l’Union européenne à propos de l’autorisation d’une centrale nucléaire en Hongrie

Centrale nucléaire Hongrie Autriche porte plainte UE
 
L’autorisation accordée par la Commission européenne porte sur l’extension de la centrale Paks à côté de Budapest moyennant un prêt russe de 10 milliards d’euros. Cette unique centrale nucléaire hongroise, construite avec la technologie soviétique dans les années 1980, assure 40 % des besoins en électricité du pays. La construction de deux nouveaux réacteurs par l’agence nucléaire russe Rosatom permettra de doubler sa capacité.
 
L’Autriche vient de saisir la Cour européenne de justice, comme elle l’a déjà fait pour la centrale Hinkley Point C au Royaume-Uni en 2015 en affirmant que l’énergie atomique n’est pas « durable » et représente un risque élevé.
 
Le ministre du développement durable autrichien, Elisabeth Köstinger, a déclaré à propos de la plainte : « Pour notre nature, notre environnement et nos paysages uniques, il nous faut assumer cette lutte de David contre Goliath. L’énergie nucléaire ne doit avoir aucune place en Europe. Nous ne nous écarterons pas d’un centimètre de cette position. »