fbpx

Intelligence artificielle : un « cerveau » de ver pour un robot en Lego

cerveau de ver robot Intelligence artificielle
 
C’est peut-être un premier pas vers le téléchargement du contenu cérébral de l’homme vers l’ordinateur, s’il faut en croire ceux qui l’ont réalisé : des chercheurs et des programmeurs a réussi à faire prendre le contrôle d’un petit robot en Lego par un logiciel modelé sur les neurones du système nerveux d’un ver commun. Dans la course à l’« intelligence » artificielle, c’est en tout cas un événement.
 
L’Open Worm Project rassemble une équipe basée dans différentes parties du monde qui se sont donné pour objectif de « recréer » les comportements du ver Caenorhabditis elegans dans une machine.
 

Une étape dans la course à l’intelligence artificielle

 
Les capteurs de la machine n’avaient pas été programmés avant d’être activés par ce logiciel. Le petit robot s’est mis à s’approcher de la nourriture et à s’éloigner des obstacles comme l’aurait fait un ver vivant. Ses développeurs notent que le « ver Lego » n’évite pas les prédateurs et ne cherche pas encore de partenaire, mais ils assurent que la réussite de leur expérience apporte la preuve que l’intelligence artificielle ne relève plus seulement du domaine de la science-fiction.
 

Le robot mime le cerveau du ver

 
De l’avis du coordinateur du projet, Stephen Larson, la réussite de l’expérience dépasse les attentes. Il a expliqué que le robot « mime » les circuits neuronaux biologiques du ver. Sans prétendre que l’émulation est parfaite, il a qualifié les résultats d’« impressionnants ». Le nombre, les connexions et l’organisation des « neurones » correspondent au modèle du ver et permettent l’émission et la réception d’informations.
 
L’équipe espère réaliser un modèle digital de ver qui pourra se mouvoir dans un environnement virtuel, avec un corps élastique et des « muscles » étirables, sans la rigidité du robot en Lego, et à terme l’« équiper » d’un jeu de cellules parfaitement conforme au modèle. Larson a annoncé qu’au mois de juin, ce ver virtuel sera mis en ligne afin que chacun puisse librement participer au projet.