fbpx

La chambre basse du Parlement suisse adopte une loi qui durcit les conditions d’installation et de financement des mosquées

chambre basse Parlement suisse loi durcit financement mosquées conditions installation
 
Par 94 voix contre 89, les élus fédéraux ont voté pour la loi proposée par la Lega dei Ticinesi qui interdit tout financement des mosquées depuis l’étranger et exige que les prêches y soient donnés dans une langue officielle de la Confédération helvétique.
 
Leurs budgets feraient également l’objet d’une surveillance renforcée.
 
Le conseil fédéral n’avait pas apporté son soutien à cette loi qu’il juge « discriminatoire » et de nature à renforcer le discours de « l’extrême droite ». Il estime également que la liberté de parole, en n’importe quelle langue, ne doit pas être limitée en raison de la religion.
 
Vu cette pression, cette première victoire de l’initiative est en soi remarquable. Elle doit maintenant passer devant le Sénat helvétique.