fbpx

Des chercheurs ralentissent le vieillissement et augmentent la durée de vie de souris

Des chercheurs ralentissent le vieillissement et augmentent la durée de vie de souris
Des chercheurs ont réussi à identifier – et à neutraliser – le gène Myc chez des souris. Elles ont gagné entre 10 et 20 % d’espérance de vie, mais les chercheurs ont constaté qu’elles vieillissaient également plus lentement, sans effets secondaires négatifs.
Le gène Myc, commun à tous les animaux, fait depuis longtemps l’objet d’études après avoir été identifié comme responsable de la multiplication cellulaire, de la croissance et de la mort.
Les chercheurs pensent déjà à l’Homme, et même s’ils ne sont pas certains que viser le gène Myc permette d’augmenter l’espérance de vie humaine, le traitement pourrait en revanche aider les patients à rester en bonne santé plus longtemps.