Des classes de CP à 12 élèves dans les ZEP

classes CP 12 élèves ZEP

Emmanuel Macron en visite à l’école Dombrowski, à Lille (Nord),
le 24 janvier 2017.


 
Macron l’avait promis, Jean-Michel Blanquer va le mettre en œuvre dès la rentrée pour aider les enfants dans les zones défavorisées à apprendre à lire, écrire et à compter.
 
2.500 enseignants seront mobilisés pour ce projet – non sans avoir été retirés ailleurs.
 
La mesure, difficile à mettre en œuvre sur le plan matériel, a pour unique mérite de confirmer qu’on peut passer une année à apprendre à lire à l’école publique en France et ne rien savoir à la sortie.
 
Mais il n’y a aucune chance que cela change, à 12, 24 ou 36, tant que l’on n’imposera pas l’apprentissage alphabétique de la lecture. Ce n’est pas demain la veille. Pour le moment, il s’agit simplement de doubler le prix d’une prestation dont nous savons tous qu’elle ne sert à rien.