fbpx

Selon le FMI, l’Inde profite d’une forte croissance économique qui dépassera celle de la Chine en 2015

croissance economique Inde depasse Chine FMI 2015
 
Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé que la croissance en Inde allait s’accélérer dès cette année pour dépasser celle de la Chine, et que le pays allait donc devenir le plus dynamique des pays émergents, grâce à la baisse des cours du pétrole et aux réformes du gouvernement de Narendra Modi.
 

L’Inde dépasse les prévisions du FMI

 
L’Inde, qui est la troisième puissance économique d’Asie, verra son économie croître de 7,5% cette année et la suivante, soit nettement plus rapidement que les 6,3% et 6,5% prévus pour 2015 et 2016 par le FMI lors des précédentes estimations.
 

La croissance économique de l’Inde permise par des réformes politiques et la chute des prix du pétrole

 
« La croissance va bénéficier des récentes réformes politiques, d’une reprise nette de l’investissement et de la baisse des prix du pétrole » a commenté le FMI. Sa directrice générale Christine Lagarde avait salué les bonnes performances du pays lors d’un déplacement en Inde à la mi-mars, y voyant un « moteur-clé de la croissance mondiale » dans un contexte de reprise lente et fragile.
 
Le président Narendra Modi s’est fait élire l’an dernier en promettant une relance de l’investissement et de la croissance : il a promis d’alléger les contraintes bureaucratiques pour les industriels et a relevé les plafonds de prise de participation par les groupes étrangers dans la défense, l’assurance et la construction.
 
Les industriels continuent à en demander plus, et souhaitent notamment l’instauration d’une TVA unique ou un accès facilité au foncier mais le gouvernement se contente pour le moment de mettre en avant l’optimisme des investisseurs au sujet de l’Inde.
 

L’économie de la Chine ralentit, l’Inde prend le relais pendant que l’Occident s’appauvrit

 
Grand importateur de pétrole, l’Inde va continuer à bénéficier de la faiblesse des cours de l’or noir, qui lui a déjà permis d’endiguer une très forte inflation, toujours selon le FMI : « La baisse des prix du pétrole va augmenter les revenus disponibles, particulièrement ceux des plus pauvres, et aider à la baisse de l’inflation », précise l’organisation mondiale.
 
Plusieurs organismes internationaux ont récemment relevé leurs prévisions de croissance pour l’Inde, à l’image de la Banque mondiale qui voit le rythme s’accélérer à 7,5% pour l’exercice en cours et 8% pour les années 2017 et 2018.
 
Le ralentissement de l’économie chinoise aurait pu laisser l’Occident se relever, mais l’Inde prend le relais.
 

Béatrice Romée