fbpx

Découverte d’un présentoir à crânes humains à Tenochtitlan, témoin de la barbarie aztèque et païenne

 
Il pourrait s’agir du lieu d’exposition de crânes d’êtres humains sacrifiés le plus important du Mexique. Situé à l’ouest du Templo Mayor, le présentoir de 34 sur 12 mètres a probablement été construit entre 1485 et 1502. 35 crânes d’hommes jeunes, de femmes et d’enfants ont été mis au jour, souvent percés des deux côtés ce qui laisse penser qu’ils étaient mis sur des portants et exposés pour inspirer la crainte. Le socle du présentoir est constitué de crânes rassemblés avec du mortier. Les archéologues mexicains estiment qu’il s’agit probablement de Huey Tzompantli, un lieu connu pour rassembler quelque 60.000 crânes récupérés après les sacrifices humains pratiqués dans la culture aztèque.