fbpx

Deux éoliennes – discrètes – sur la Tour Eiffel

Elles sont d’un « design » spécial à axe vertical qui leur permettent de passer inaperçues dans la structure de la Tour, et sont censées générer 10.000 kw d’électricité par an, soit la consommation des zones commerciales de la tour. Quasiment silencieuses et compactes, ces éoliennes font rêver : pourquoi continuer d’encombrer les paysages français avec des turbines monstrueuses et dangereuses pour la santé alors que d’autres moyens existent ? L’objectif serait-il précisément d’imposer même visuellement la « transition énergétique » aux Français ?