fbpx

Donald Trump fête le mois de l’histoire noire aux Etats-Unis en saluant le soldat noir qui a sauvé le drapeau américain

Donald Trump mois histoire noire Etats Unis soldat drapeau américain
 
Il a raconté l’histoire du sergent William Carney, premier Afro-américain à recevoir la Medal of Honor. Cet ancien esclave reçut la décoration pour sa bravoure lors de la bataille de Fort Wagner en 1863 : alors que le porte drapeau du régiment venait d’être blessé mortellement, Carney s’est précipité pour éviter que la bannière ne tombe à terre, malgré les balles qui sifflaient et au mépris des multiples blessures qu’elles lui causèrent. Portant toujours le drapeau, il participa à l’avance sur l’ennemi et lorsque son camp dut replier, il s’en ressaisit pour le ramener à l’arrière, au prix de deux nouvelles blessures graves – mais heureux que le drapeau n’eut jamais touché le sol.
 
Donald Trump a également salué la mémoire d’autres militaires noirs et combattants pour les droits civiques, affirmant qu’ils appellent les Américains d’aujourd’hui à être dignes de cette « vérité : nous sommes tous créés égaux par Dieu ».