fbpx

Une école confessionnelle de Suède contrainte au panthéisme

école confessionnelle Suède contrainte panthéisme
 
Il s’agit d’une maternelle gérée par l’Armée du Salut, dont l’enseignement a été déclaré « trop chrétien » lors d’une inspection officielle de la part des autorités éducatives suédoises.
 
L’école a dû renoncer à organiser des leçons d’Ecriture sainte à l’heure des collations et n’a pas non plus le droit de faire dire les grâces aux enfants au moment des repas.
 
Les pouvoirs publics invoquent une loi qui bannit les contenus « confessionnels » pendant les heures de cours et ajoutent que de manière générale, les élèves doivent avoir la possibilité de ne pas participer à ce type d’activités.
 
L’affaire s’est déroulée en deux temps : ayant dû renoncer aux leçons sur la Bible, la responsable de l’école a expliqué qu’elle avait imaginé avec ses collègues d’instituer la prière à l’heure des repas, en dehors des heures de cours donc, pour conserver une dimension religieuse.
 
Mais c’était encore trop.
 
Aujourd’hui, au lieu de dire un bénédicité, fût-il protestant, les enfants chantent un petit poème pour « dire merci au soleil, à la pluie et à la nourriture ».