fbpx

Une école secondaire annule une production du Bossu de Notre Dame parce que l’actrice d’Esméralda est blanche

école secondaire annule production actrice blanche
 
Plus précisément, c’est un groupe d’élèves qui a réussi à faire annuler la représentation du Bossu de NotreDame, organisée dans le cadre scolaire. Au motif que c’était une jeune fille « aux cheveux blonds » et « aux yeux noisette » qui avait été choisie pour jouer le rôle d’Esméralda.
 
Quelque chose d’horripilant pour ces défenseurs des minorités : « Esméralda est représentée avec précision dans la comédie musicale Disney, et est écrite pour une jeune femme de couleur. Esméralda est une Rom, faisant partie d’une classe de personnes opprimées. C’est son oppression, et celle de son peuple, qui lui permet de mieux comprendre le point de vue du bossu et de le défendre au bout du compte. »
 
« Cette jeune femme (…) est la quintessence de la blancheur. Elle occupe une position injuste. Au mieux, c’est une appropriation culturelle. Au pire, c’est le blanchiment, une pratique de casting raciste qui a ses racines dans la minstrelsy »
 
Le lycée new-yorkais a obtempéré et annulé : « Nos efforts pour éliminer les préjugés institutionnels sont en cours… » dit son communiqué. Notons qu’il n’a pas cédé non plus à la demande expresse d’une autre Esméralda – il faut ménager tout le monde.
 
Mais comment c’est, au fait, dans le roman de Victor Hugo ?! Le Bossu de NotreDame de 1831 ne précise en rien la race d’Esméralda. On sait seulement que sa mère est française – on sait peu de chose de son père. Heureusement que Disney est passé par là.