L’essor de la liturgie traditionnelle grâce à “Summorum Pontificum”

essor liturgie traditionnelle grâce Summorum Pontificum

Pèlerinage Summorum Pontificum 2014 : messe du cardinal Burke
à Saint-Pierre de Rome.


 
Très intéressante réflexion de Guillaume Ferluc dans L’Homme nouveau sur l’étendue des effets du Motu proprio qui a rétabli la messe tridentine dans ses droits sous l’appellation « forme extraordinaire du rite romain ».
 
Annonçant le pèlerinage d’action de grâce qui aura lieu à Rome du 14 aux 17 septembre pour célébrer les dix ans de l’entrée en vigueur du texte de Benoît XVI, l’article montre que la « messe de Saint Pie V » a repris pied sur tous les continents avec une « vitalité retrouvée ».
 
« Le mouvement Summorum Pontificum touche avant tout les prêtres et les fidèles qui se sentent isolés, voire marginalisés, en raison de leur sensibilité liturgique », note Guillaume Ferluc : d’où l’importance de ce rassemblement qui est aussi une manifestation d’attachement au trésor liturgique de l’Eglise à l’heure où le pape François vient d’annoncer que la réforme est « irréversible ».