fbpx

Les Etats-Unis et le Japon renforcent leur coopération militaire face aux menaces de la Chine par de nouvelles règles

Etats-Unis Japon renforcent cooperation militaire Chine
 
Le Japon et les Etats-Unis ont approuvé lundi un nouveau renforcement de leur coopération militaire, eu égard à la montée en puissance de la Chine, mais également à la volonté du Japon de jouer un plus grand rôle militaire. Les ministres des affaires étrangères des deux pays, John Kerry et Fumio Kishida ainsi que les ministres de la Défense Ashton Carter et Gen Nakatani ont signé à New-York les nouvelles « lignes directrices » de la coopération militaire entre les deux pays.
 

Le Japon et les Etats-Unis revoient leur coopération militaire, notamment à cause de la Chine

 
La nouvelle version tient compte de la décision du gouvernement japonais de réinterpréter sa Constitution pacifiste, pour pouvoir engager ses forces militaires dans des missions dépassant la simple auto-défense du territoire national. Mais elle est également une réponse indirecte à la puissance militaire croissante de la Chine, dont les ambitions territoriales en mer de Chine inquiètent toute la région.
 
« L’alliance nippo-américaine va devenir plus efficace et plus forte. En conséquence, la dissuasion se renforcera et la région n’en sera que plus stable », a assuré cette semaine le Premier ministre japonais Shinzo Abe à la télévision japonaise.
 

Les Etats-Unis précisent que cet accord passé avec le Japon ne vise pas spécifiquement la Chine

 
En présentant les nouvelles lignes directrices à New York, le secrétaire d’État John Kerry a pris bien soin de rappeler que le traité de défense mutuelle des États-Unis et du Japon couvrait bien les îles Senkaku, administrées par le Japon mais revendiquées par la Chine.
 
Mais le ministre américain de la Défense Ashton Carter a tenu à rappeler que cette nouvelle mise à jour de l’alliance ne visait « pas spécifiquement la Chine », citant notamment la Corée du Nord.
 
Le Japon et États-Unis ont par ailleurs annoncé qu’ils allaient approfondir leur coopération dans des domaines comme la sécurité informatique ou l’espace.
 
Concrètement, ce nouvel accord prévoit par exemple que le Japon puisse venir en aide à des forces américaines menacées par un pays tiers, ou déployer des chasseurs de mines au Moyen-Orient. Il prévoit aussi que le Japon puisse « abattre un missile se dirigeant vers les États-Unis, même si le Japon lui-même n’est pas visé ».
 

La dialectique du renforcement des alliances

 
Les Etats-Unis n’ont cessé de permettre à la Chine de se développer en ouvrant leurs frontières, tout en formant des alliances pour la contrer. Cette dialectique au service d’un monde bipolaire rejoue le scénario de la Guerre froide – lui aussi alimenté par le soutien matériel de l’Occident à l’Union soviétique…
 

Béatrice Romée