fbpx

Et si on proposait l’euthanasie aux prisonniers ? C’est la dernière idée qui circule aux Pays-Bas

euthanasie prisonniers idée circule Pays Bas
 
Un chroniqueur du quotidien de gauche De Volkskrant, Arnon Grunberg, soulève l’hypothèse – peut-être sous forme de provocation…
 
Evoquant un livre qui raconte l’euthanasie d’un homme alcoolique de 41 ans, « fatigué de vivre », le journaliste soulève l’idée que les prisonniers ou les tuberculeux puissent eux aussi décider de leur propre fin.
 
« Ce serait faire preuve d’humanisme que toute personne condamnée à, disons, cinq années de prison ou davantage puisse choisir entre l’euthanasie et l’emprisonnement », écrit-il.
 
Que la proposition soit sérieuse ou non, elle évoque l’inhumanité fondamentale des très longues peines de prison – mais va sans doute un peu loin en imaginant une sorte de peine de mort pour tous (ou en tout cas pour les crimes pas si graves) !