fbpx

Les évêques péruviens s’opposent à la légalisation de l’avortement en cas de viol

Les évêques du Pérou ont récemment diffusé un communiqué pour contester le projet de loi qui veut légaliser l’avortement en cas de viol. 
« Le fruit de cet acte violent est un “enfant innocent” qui a droit à la vie et qui ne porte pas la culpabilité de cette action si brutale. Ce n’est pas “l’enfant innocent” qu’il faut punir en le tuant : il faut poursuivre et châtier le violeur avec tout le poids de la loi » affirment-ils. Avant de mettre en garde contre le double traumatisme qu’une telle loi engendrerait : « Soumettre une mère à l’avortement en cas de viol, c’est soumettre la femme à un double traumatisme ou dommage physique, psychologique et spirituel : le viol et l’avortement ».