fbpx

EXPOSITION, ARTS DECORATIFS : Thé, café ou chocolat – L’essor des boissons exotiques ♥

exposition thé café chocolat essor boissons exotiques
 
Le Musée Cognacq-Jay, le musée des arts décoratifs du XVIIIème siècle à Paris, sis dans le Marais et à deux pas du Musée Carnavalet, propose une exposition au titre explicite : Thé, café ou chocolat – L’essor des boissons exotiques.
 

L’essor des boissons exotiques

 
En effet, si ces boissons exotiques existent de façon marginale dans l’Europe du XVIème siècle, se diffusent de manière restreinte aux hautes classes au XVIIème siècle, elles se généralisent très largement, à l’exclusion des classes populaires, au XVIIIème siècle. Ainsi l’exposition s’intègre parfaitement dans le thème général du musée. Le chocolat, boisson d’Amérique centrale, a traversé l’Atlantique avec les Espagnols, conquérants du Mexique. Le thé provient de Chine, importé via un long trajet maritime à la même époque. Quant au café, il est importé du Yémen, via l’Empire Ottoman et la Méditerranée ; curieusement sa diffusion est la plus tardive, et ne débute vraiment qu’au XVIIIème siècle. Des panneaux explicatifs rappellent, et développent, ces quelques points. Le cœur de l’exposition consiste en des objets nouveaux inventés pour verser ou recueillir ces breuvages devenus indispensables : cafetières, théières, chocolatières, tasses et soucoupes. Ils sont particulièrement alors soignés. Evidemment les formes de base n’ont guère changé, les contraintes étant les mêmes. De petites tables de service liées à l’exposition alternent avec celles présentes en permanence dans le musée. Quelques tableaux et gravures illustrent les différentes situations de consommation de ces boissons, du cadre familial, au café, cadre de socialisation masculine majeur au XVIIIème siècle.
 

Thé, café ou chocolat

 
Tout cela est intéressant, et peut s’adresser à toute la famille. Mais l’exposition n’occupe, au mieux, que quatre salles. Ainsi, il faut constater que le contenu est tout de même fort léger, surtout pour l’amateur d’Art ou d’Histoire, ce qui constitue le seul défaut majeur de l’exposition. Le principal intérêt de l’exposition est de faire redécouvrir le musée qui l’abrite, absolument magnifique et trop peu connu.
 

Hector Jovien

 
Thé, café ou chocolat – L’essor des boissons exotiques
Musée Cognacq-Jay, 8 rue Elzévir, 75003 PARIS
Ouvert tous les jours sauf lundi, de 10h à 18h. Tarif : 7€. Jusqu’au 27 septembre.