fbpx

Facebook dispose de moyens d’évaluer la classe socio-économique de ses membres

Facebook évaluer classe socio économique membres
 
Le réseau social vient de déposer un brevet pour ce nouvel outil d’intelligence artificielle dont les algorithmes sont censés pouvoir dire si un internaute appartient à la classe ouvrière, à la classe moyenne ou « la haute ». Sont pris en compte le nombre de dispositifs par lesquels l’utilisateur se connecte habituellement à Facebook, mais aussi sa localisation, son niveau d’éducation et ses éventuels voyages.
 
Facebook n’a pas précisé si ce dispositif est utilisé actuellement mais ne cache pas qu’il utilise une classification « maison » des utilisateurs pour mieux choisir les publicités à leur proposer.
 
L’intérêt d’affiner celle-ci est de mieux cibler les publicités proposées aux personnes disposant d’un profil, notamment à travers leurs « likes » qui dans le cas de publicités de voyage, peuvent permettre de tenir compte des goûts et des moyens supposés des utilisateurs.
 
Le dispositif breveté permet également de suivre « l’empreinte digitale » de l’internaute en permettant de voir si une personne s’est connectée à des sites marchands avant d’ouvrir sa page Facebook : des agences de voyages par exemple. Excellent argument pour vendre de l’espace publicitaire ciblée au voyagiste…
 
Cette « traçabilité » fait partie des réglages par défaut du réseau social, et l’internaute doit la refuser explicitement pour y échapper.