fbpx

Une intelligence artificielle pour surveiller les utilisateurs de Facebook ?

Facebook Utilisateurs Intelligence artificielle Surveiller
 
Le géant Facebook a annoncé qu’il était en train de développer une intelligence artificielle capable de comprendre chaque action faite par un utilisateur afin de guider et conseiller son comportement en ligne. En somme de le surveiller.
 
Yann LeCun, qui dirige le laboratoire d’intelligence artificielle de Facebook, explique et décrit le fonctionnement d’un réseau social qui préviendra les utilisateurs sur le point de poster des photos peu flatteuses…
 
Cet assistant fera plus qu’identifier seulement votre visage, il notera l’heure à laquelle vous postez, s’il y a sur la photo des indices de consommation d’alcool ou des personnes inhabituelles mais sera également capable de savoir si l’image peut gêner dans votre travail… Et en tirera ainsi une conclusion.
 
« Heu, cela va être posté publiquement. Êtes-vous sûr de vouloir que votre patron et votre mère voient ça ? » Demandera alors l’assistant digital.
 
LeCun explique que cette intelligence artificielle aura une grande compréhension de la situation grâce à plusieurs algorithmes qui ne se contenteront pas de suivre un petit nombre de règles mais un processus élaboré et des concepts abstraits qui pourront s’appliquer à différentes situations – comme une vraie intelligence humaine.
 

L’invasion de l’intelligence artificielle dans la vie quotidienne

 
Il est persuadé que la création d’une telle intelligence artificielle est proche grâce aux traitements de données améliorés des ordinateurs mais également grâce à la capacité de Facebook à collecter un très grand nombre de données : observer les actions et les publications de centaines de millions d’utilisateurs permet au réseau social de produire des modèles de comportements humains qui peuvent ensuite être enseignés à une machine en constant apprentissage.
 

Facebook voudrait-il surveiller ses utilisateurs ?

 
LeCun balaie d’un revers de main les inquiétudes quant à la capacité de cette intelligence artificielle à espionner la vie privée des utilisateurs de Facebook : cette technologie a évidemment pour but la protection de la vie privée et non sa violation ! Bien sûr.