Zuckerberg, Facebook et la télépathie

Facebook Zuckerberg télépathie

Mark Zuckerberg.


 
Pour le créateur de Facebook Mark Zuckerberg, la mise en ligne de vidéos sur internet n’est certainement pas l’aboutissement du progrès dans la communication entre les individus, puisqu’il vient de déclarer que d’ici à 50 ans, les humains auraient probablement les moyens de transmettre une image ou une pensée directement par télépathie et de la partager avec le monde.
 
Bien qu’il affirme ne pas travailler sur le sujet pour le moment, il décrit la lecture des émotions ou des pensées, leur formulation mentale parfaite et leur transfert quand et où l’on veut.
 

La communication par télépathie accessible d’ici quelques décennies, selon Zuckerberg

 
Il affirme également sur une vidéo visible sur sa page Facebook, que « d’incroyables recherches sur le cerveau » sont actuellement en cours, qui pourraient faire passer de telles idées de la science-fiction à la réalité. Cependant, avant que cette technologie ne soit accessible au plus grand nombre, il s’écoulera des années voire des décennies, selon Zuckerberg.
 
Il donne un exemple de recherche en cours qui consiste à capter la sortie d’un labyrinthe effectuée par un rat pour la transférer ensuite dans le cerveau d’un autre rongeur  : « Ils ont été réellement capables de capter cette représentation de la mémoire, de l’envoyer vers une autre souris et de l’incorporer dans la mémoire de cette autre souris » a expliqué le fondateur milliardaire de Facebook qui a précisé qu’ensuite « Cette souris, alors qu’elle n’avait jamais été dans le labyrinthe en question, a su en sortir. »
 
Une expérience de l’Université de Berkeley a aussi montré qu’il était possible de prédire ce que l’on était en train de penser simplement en visionnant un IRM.
 

L’intérêt du fondateur de Facebook pour la télépathie n’est pas nouveau

 
Ce n’est pas la première fois que le fondateur de Facebook Marck Zuckerberg fait part de son intérêt pour la télépathie, puisqu’il déclarait en 2015  : « Un jour, je crois que nous serons capables de nous envoyer les uns les autres des pensées complexes directement grâce à la technologie.  Vous pourrez penser à quelque chose que vos amis seront immédiatement capables d’expérimenter aussi si vous le souhaitez. »
 
Il n’y a plus qu’à espérer que le développement d’une telle technologie ne soit pas utilisé contre l’intérêt des particuliers. Big Brother ne se contenterait pas de surveiller vos déplacements par la vidéo mais lirait directement dans vos pensées.
 
Parlant de l’intelligence artificielle appliquée au quotidien, Mark Zuckerberg a fait savoir, de manière plus pragmatique, qu’il dispose chez lui d’une caméra de surveillance capable de reconnaître certaines personnes pour les laisser entrer, dont sa femme. Nous voilà rassurés…
 

Patrick Neuville