fbpx

“Fake news” à propos du Bitcoin

Fake news Bitcoin
 
Alors que la presse internationale a annoncé l’interdiction prochaine des transactions en Bitcoin et autres crypto-monnaies par la Corée du Sud, Breitbart News observe que les gros titres ont semé la panique en faisant comme si la décision était acquise.
 
C’est notamment l’agence Reuters qui a annoncé : « La Corée du Sud envisage d’interdire le commerce des crypto-monnaies, et secoue le marché. » L’annonce a provoqué des ventes massives et fait lourdement chuter les cotations.
 
Il a fallu attendre un bon moment pour que Reuters mette l’information à jour, en reconnaissant qu’il n’y a aucun texte de loi en préparation et que, si la Corée du Sud devait passer à l’action, la mise en œuvre de la mesure « pourrait prendre des mois, voire des années ». Et pour découvrir que les différents ministères coréens ne sont pas du tout d’accord sur une approche. Et enfin pour apprendre que, contrairement à ce qu’annonçait Reuters, il n’y avait pas eu de raid policier sur les plateformes d’échange de Bitcoin, mais une visite inattendue, mais en rien hostile.
 
En attendant, c’est une fausse nouvelle qui a eu des répercussions immédiates et importantes.
 
Ezra Dulis de Breitbart News ajoute que Thomson Reuters a des intérêts dans la crypto-monnaie puisque sa filiale BlockOne a des investissements dans ce domaine, particulièrement en ce qui concerne la plateforme de développement de l’Ethereum, chose que l’article de Reuters ne précisait pas.