fbpx

Fin de la licence de diffusion de Rappler, un site d’information critique du président Duterte aux Philippines

Fin licence diffusion Rappler site information critique président Duterte Philippines
 
Les autorités ont justifié cette révocation au motif que Rappler appartient pour partie à des investisseurs aux Etats-Unis, en violation de la règle constitutionnelle  d’appartenance de tous les médias philippins à des citoyens philippins.
 
La Commission des sécurités et des échanges (SEC) chargée de l’octroi des licences a notamment cité la participation financière du fondateur d’eBay, Pierre Morad Omidyar, qui a investi dans le média en 2015.
 
Rappler a publié des contenus critiques à l’égard de Rodrigo Duterte, qui mène une guerre sans merci contre les trafiquants de drogue, les islamistes et les communistes, mais au moyen de méthodes expéditives qui favorisent la délation et les exécutions sans jugement.