fbpx

SCIENCE-FICTION
Les Gardiens de la galaxie volume 2 ♥♥


 
Les Gardiens de la galaxie volume 2 propose, comme le nom l’indique, le deuxième opus cinématographique consacré à une petite équipe de mercenaires de l’espace. Ils sont motivés par l’appât du gain mais obéissent aussi à des critères éthiques, d’où leur nom pompeux. Ils sont les héros d’une bande-dessinée de science-fonction populaire américaine relativement célèbre. Parmi ces héros particuliers figurent un humain, plus ou moins le chef et surnommé Starlord – soit à peu près seigneur stellaire – plusieurs humanoïdes mâles et femelles, un raton-laveur bipède qui parle, et un homme-arbre. Ce dernier est retourné dans cet épisode au stade de l’arbrisseau enfantin.
 
Ce film de science-fiction populaire, évoluant dans un univers qui relève largement du conte, se situe à la limite du film pour enfants. Il n’en relève pas selon nous, d’ailleurs pour une mauvaise raison, soit quelques plaisanteries pour adolescents prononcées à différents moments de l’action, qui ne conviennent pas aux oreilles des plus jeunes. C’est d’autant plus dommage que ces traits d’humour ne sont pas drôles. Heureusement, le film reste dans le cadre d’une narration sérieusement construite, et ne propose donc pas, au sens strict, une parodie. C’est heureux car ce sous-genre de la parodie de SF est en général catastrophique. Il y a beaucoup d’humour instillé dans les répliques ou situations, qui fonctionne plus ou moins, mais reste supportable, sinon réussi, dans la durée. Le film relève de l’aventure picaresque, des récits de pirates ou plus exactement flibustiers, avec une galaxie remplaçant l’océan et les planètes les îles.
 

Les Gardiens de la galaxie volume 2, une œuvre de distraction pure, un spectacle réussi

 
Les Gardiens de la galaxie volume 2 retranscrit fidèlement l’esprit de l’univers de la bande-dessinée. Cet univers est très riche, complexe, propose une forme de concurrence à celui de Starwars. Mais il est beaucoup moins connu. S’il n’est pas obligatoire de le connaître pour comprendre l’essentiel de l’intrigue, il doit exister selon nous une énorme différence entre les connaisseurs (dont nous sommes) et les néophytes. L’équipe des gardiens doit fuir un client mécontent. Puis, Starlord, le capitaine humain de l’équipe, rencontre son père extraterrestre. Il est heureux. Pourtant ses amis s’inquiètent : qui est vraiment ce père ? Pourquoi, s’il est si affectueux soudainement, ne se manifeste-t-il que si tardivement ? Que veut-il vraiment ? La planète paradisiaque qu’il possède recèle de vrais et inquiétants mystères. Les fidèles de la bande-dessinée ou des dessins-animés – réussis et régulièrement diffusés actuellement sur France 4 – seront surpris par cette histoire originale, différente des textes canoniques, mais formant la suite du film précédent. Pourquoi pas, tant que l’esprit de l’univers des Gardiens de la galaxie est respecté ? Et c’est le cas.
 
Les Gardiens de la galaxie volume 2, film à considérer évidemment comme une œuvre de pure distraction, propose un spectacle réussi.
 

Hector JOVIEN

 
Gardiens Galaxie Volume 2 Science Fiction Film