fbpx

Gazprom augmente ses dépenses pour l’acheminement de gaz vers l’Europe et la Chine

Gazprom augmente dépenses acheminement gaz Europe Chine
 
Face aux sanctions américaines visant la Russie, le géant monopolistique de l’exportation de gaz naturel envisage de dépenser 13,7 milliards de dollars sur ses pipelines, principalement le Nord Stream 2 vers l’Allemagne pour lequel de gigantesques emprunts bancaires prévus ont été compromis par les sanctions.
 
Gazprom devrait donc choisir l’autofinancement pour ce projet qui doit permettre d’acheminer 20 milliards de mètres cubes de gaz vers l’Allemagne par le nouveau réseau d’ici à 2020, évitant du même coup les pipelines traversant l’Ukraine et qui datent de l’ère soviétique. L’acheminement vers la Chine et la Turquie pourrait commencer dès la fin de 2019, alors que tous les budgets de construction sont à la hausse.