fbpx

Génocide des Arméniens : François Hollande appelle la Turquie à poursuivre son effort de “ vérité ”

Quel effort ?, dirons certains, alors que le président français a marqué le centenaire du début du génocide en appelant la Turquie à « briser les tabous ».
Les condoléances d’Erdogan adressés l’an dernier aux descendants des victimes ne suffisent pas, il faut une reconnaissance de l’existence d’un plan d’élimination. On salue évidemment ces déclarations de Hollande, mais non sans souligner leurs deux lacunes. La première : elle va de pair avec le prêche constant des « valeurs » de l’islam, « religion de paix et de tolérance », alors que les faits hurlent l’inverse. Et la seconde : la France elle-même, ou plutôt la République, continue de nier le caractère génocidaire, systématique et planifié de l’extermination de plus de 100.000 Vendéens sous la Terreur.