Le gouvernement italien soutient l’agriculture biodynamique, une pseudo science ésotérique

gouvernement italien soutien agriculture biodynamique ésotérique

Agriculture biodynamique : un rite « à décorner les boeufs ».


 
Le gouvernement italien a inscrit dans le cadre de son « Plan stratégique national pour le développement du système biologique » ce qu’on appelle « l’agriculture bio dynamique », qui bénéficie d’une promotion officielle à la fois sur le terrain et dans la formation. S’agirait-il d’une manière de soutenir l’agriculture biologique, pour des raisons de qualité, de goût, de respect des processus naturels ? Pas du tout ! L’agriculture biodynamique, développée par le fondateur de l’anthroposophie Rudolf Steiner, est une pseudo science ésotérique qui fait appel à l’astrologie, l’homéopathie, la magie et le spiritisme.
 
Et c’est un choix « stratégique » !
 
C’est le journal italien Il Foglio qui vient de dénoncer cette tendance soutenue par le ministère italien de l’agriculture. Le réseau ibéro-américain d’étude des sectes, RIES, commente la chose en affirmant carrément que le ministère « approuve la sorcellerie&nbps;».
 

L’agriculture biodynamique, une invention de Rudolf Steiner

 
Il s’agit d’un mode de culture paranormale inventée en 1924 dans un château de Silésie par l’ésotériste Rudolf Steiner. Au principe de l’agriculture biologique traditionnelle, la méthode ajoute des « rites » qui cadrent bien avec une religiosité New Age et de personnification de la terre. Elle préconise le recours à des poudres de perlimpinpin et autres pratiques bizarres : tels l’utilisation de préparations homéopathiques obtenues à partir de vessies de cerfs mâles suspendues et remplies de fleurs, ou l’enterrement de cornes de vache remplies de lisier pour attirer sur les plantes les énergies cosmiques et les forces astrales, et autres pratiques de ce genre.
 
Outre que l’agriculture biodynamique recoure à ces artifices aux relents d’antiques recettes de sorcières, cette la méthode ne repose sur aucune étude expérimentale, scientifique, tout en ayant largement recours à la terminologie propre à ce domaine, en vue d’activer des forces spirituelles qui renvoient au panthéisme – très loin des rogations catholiques – c’est justement ces jours-ci – implorant Dieu de bénir la terre et le labeur de ses créatures. En réalité, ceux qui ont cherché à comparer l’efficacité de l’agriculture biologique pure et simple est celle de l’agriculture bio dynamique ne constatent absolument aucune différence. Autrement dit, les fameux rites biodynamiques ne servent à rien.
 

Le gouvernement italien soutient l’agriculture ésotérique teintée de spiritisme et de « New Age »

 
L’Italie se met donc à la mode ésotérique. Il y a quelques mois, une rencontre à l’université de Bocconi à Milan se penchait avec bienveillance sur l’agriculture biodynamique. Le recteur de l’université prit la peine de venir s’excuser de la légèreté avec laquelle on avait donné chez lui un cadre académique à une théorie fantaisiste, ajoutant que l’invitation venait d’une source « mieux qualifiée » sur le sujet que sa faculté : le ministère de l’agriculture.
 
C’est bien celui-ci, à travers les déclarations de ses plus hauts responsables, qui fait ouvertement la propagande pour cette « pseudo science ». Ainsi le ministre Maurizio Martina a déjà proposé de « créer des cursus universitaires spécifiques sur l’agriculture bio dynamique ». Le Plan stratégique national prévoit de mettre en place des formations professionnelles continues et des unités de recherche dans deux universités pour promouvoir la méthode, sans compter la « constitution d’un comité permanent de coordination pour l’investigation ».
 
L’affaire n’est pas seulement philosophico-ésotérique. De fortes sommes sont en jeu, puisque des directives stratégiques nationales servent à mettre en œuvre la politique du développement rural financé par l’Union européenne : d’ici à 2020, le budget total se montera à 1,5 milliard d’euros. Pour financer la corne de vache ?, demande Il Foglio.
 

Anne Dolhein

 
gouvernement italien soutien agriculture biodynamique ésotérique