fbpx

Grèce : négation de génocide interdite et criminalisée

Le parlement grec a adopté ce matin une nouvelle loi qui criminalise le déni des génocides des peuples juif, arménien, assyrien et grec ottomans. « L’aide » de l’Europe a un prix.