fbpx

“Imagine” aux Jeux olympiques d’hiver : une cérémonie d’ouverture marquée par l’idéologie athée

Imagine John Lennon Jeux olympiques cérémonie idéologie athée
 
Si la cérémonie d’ouverture célébrée à Pyeongchang par un froid polaire, vendredi, a surtout brillé par ses musiques sucrées et son esthétisme à la Walt Disney, son moment-clef aura certainement été la chanson de John Lennon interprétée à la suite du discours du président du Comitié international olympique Thomas Bach et juste avant l’arrivée de la flamme olympique. Bach a interpellé les athlètes en affirmant : « Vous nous inspirerez tous afin pour que nous vivions ensemble dans la paix et l’harmonie malgré toutes nos différences. »
 
Sous le symbolisme de la colombe, quatre artistes sud-coréens ont chanté Imagine avec des airs pénétrés : le thème de la chanson est précisément la paix, mais une paix totalitaire, sans Dieu, nation ni religion, sans propriété privée, sans paradis… et sans enfer, encore que ce dernier point soit discutable.
 
Imagine est un texte remarquable en ce qu’il résume, avec sa mélodie inoubliable et sans l’emphase d’une proclamation doctrinaire, toute idéologie globaliste qui fait de la religion et de la propriété les causes de toutes les guerres et de toutes les souffrances, qui prône le socialisme international et, finalement, la mort de Dieu pour le bien de l’humanité. Singerie insupportable du salut.