fbpx

La phrase : « Interdisez le beurre, pas l’huile de palme ! »

Interdisez beurre huile palme
 
Le ministre des industries agricoles et des matières premières de Malaisie, Mah Siew Keong, a interpellé en ces termes l’Union européenne qui envisage d’interdire les biocarburants tirés de l’huile de palme d’ici à 2020 pour des raisons environnementales.
 
Si c’est la raison, a-t-il dit, l’UE ferait mieux d’interdire le beurre puisque la production d’une tonne de celui-ci émet 23,8 tonnes de CO2, contre 2,3 tonnes de CO2 pour la production de huile de palme. « C’est 10 fois plus », a constaté le ministre.
 
« Si nous utilisons leur logique, nous devons interdire le beurre en provenance de l’UE, et l’UE elle-même devrait interdire le beurre », a martelé le ministre devant des étudiants à Teluk Intan, en commentant une directive du 17 janvier approuvée par le Parlement de Strasbourg qui limite les importations d’huile de palme dans l’UE à partir de 2020 aux productions dites « durables ».
 
Mah Siew Keong a promis de porter le sujet sur le devant de la scène lors de sa prochaine rencontre avec des ministres et des commissaires européens dont la signature est indispensable pour valider la directive.