fbpx

L’Iran à 48 heures de la production d’uranium enrichi

Iran 48 heures production uranium enrichi
 
Si les Etats-Unis devaient quitter l’accord sur le nucléaire conclu avec l’Iran en 2015, Téhéran revendique la capacité de produire de l’uranium enrichi à 20 % en l’espace de deux jours. C’est ce qu’a annoncé le porte-parole de l’Organisation de l’énergie atomique iranienne, Behrouz Kamalvandi.
 
Une menace sérieuse alors que l’Iran a déjà tiré plus de 20 missiles balistiques depuis la signature de l’accord, dont seize au moins ayant des capacités nucléaires.
 
L’accord nucléaire a toujours le soutien de l’Allemagne, du Royaume-Uni, de la France, de la Russie de la Chine. Côté Iran, on continue d’insister sur le fait que le programme de missiles balistiques a uniquement des objectifs de défense, et on nie toute participation à des livraisons d’armes et de technologies aux rebelles Houthi au Yémen, ce qui semble contredit par les faits.
 
En octobre dernier, Iran annonçait qu’il n’avait nul besoin d’augmenter la portée de ses missiles balistiques parce qu’elles sont déjà capables d’atteindre les forces américaines stationnées dans la région.