fbpx

Un juge fédéral oblige l’administration Trump à procurer un avortement à une mineure clandestine

juge fédéral administration Trump avortement mineure clandestine
 
Nommée par Barack Obama, Tanya Chutkan a jugé mercredi que la jeune fille de 17 ans, entrée clandestinement au Texas depuis le Mexique, doit obtenir l’avortement qu’elle demande de la part des services publics fédéraux ou bien être conduite dans une clinique par son gardien afin d’obtenir l’opération.
 
L’administration proposait deux autres solutions qui ont « abasourdi » le juge, selon ses propres paroles : que la jeune fille retourne dans son pays ou qu’elle porte l’enfant à terme. Elle a déjà était conduite par les autorités américaines dans un centre chrétien de conseils pour femmes enceintes pour l’encourager à garder son enfant.
 
Le tribunal exige que la jeune fille, enceinte de 15 semaines, obtienne un avortement d’ici à samedi. Au Texas, l’avortement est autorisé jusqu’à 20 semaines de gestation.
 
Les avocats du département de la justice avaient argué que le gouvernement « a des intérêts légitimes forts et constitutionnellement protégés à promouvoir la naissance, à refuser de faciliter l’avortement, et à ne pas mettre en place des dispositifs incitant des mineures enceintes à traverser la frontière illégalement afin d’obtenir des avortements procurés en étant sous garde fédérale ».