fbpx

“Le Lapin qui veut dormir” : un psychologue du comportement publie un livre qui endort les enfants

lapin veut dormir psychologue comportement livre endort enfants
 
Carl-Johan Forssen Ehrlin ne s’en cache pas : il utilise des techniques psychologiques et le « renforcement positif » pour arriver à ses fins. Ce psychologue du comportement a créé une méthode paraît-il quasi infaillible pour aider les tout petits à trouver le sommeil : l’histoire du Lapin qui veut s’endormir. Chose rare pour un livre auto-édité, il est en tête des ventes d’Amazon depuis 23 semaines et a déjà été traduit en sept langues – y compris le français – depuis sa parution en 2011 en suédois, langue d’origine de l’auteur.
 
La technique d’endormissement repose sur le fait que l’enfant s’identifie au personnage principal – il s’appelle Roger mais les parents sont invités à lui donner le nom de leur enfant en lisant l’histoire à voix haute. « Roger », donc, fait le tour de ses proches : l’Oncle Bâillement, Endormi l’Escargot et le Hibou aux Lourdes Paupières, pour essayer de trouver le sommeil. Papa ou Maman est chargé par l’auteur de traîner sur les mots en italiques, de baisser la voix, de bâiller aux moments stratégiques. De nombreux témoignages attestent de l’efficacité de ce récit littéralement soporifique. Pas question de tenir son auditoire en haleine !
 

Hypnose légère ou berceuse : “Le Lapin qui veut dormir”, un livre qui endort scientifiquement les enfants

 
Le succès de la méthode de Forssen Ehrlin – qui a par ailleurs écrit sur le « leadership » et le « développement personnel », prétexte à tant de manipulations mentales ! – repose sur des trucs et des techniques qui « ressemblent à de l’hypnose légère », s’il faut en croire le Dr Umakanth Khatwa, directeur de l’unité du sommeil de l’Hôpital pour enfants de Boston.
 
En fait, il semblerait que Forssen Ehrlin ait renoué avec un art perdu, vieux comme le monde : celui de la berceuse, voire du bercement si efficace que nos ancêtres gardaient leur tout petit près d’eux pendant la nuit pour pouvoir l’apaiser par le balancement de son… berceau.
 

Un psychologue du comportement qui connaît la chanson

 
Après la musique et le geste, voici donc le bercement en paroles, renforcé par la présence rassurante de Papa ou Maman.
 
Le succès de ce petit livre qu’ils rêvent de ne pas lire jusqu’au bout en dit long sur le désarroi de jeunes parents qui n’ont souvent pas eu autour d’eux l’exemple de jeunes enfants alors que les naissances sont de plus en plus espacées et interviennent de plus en plus tard.
 
On ne manquera pas cependant de noter à quel point les psychologues du comportement savent influencer les actions de leurs frères en humanité. N’est-ce pas ainsi qu’on nous pousse à consommer plus et à produire moins de CO2 ?
 

Anne Dolhein