fbpx

L’archevêque de Terre-Neuve s’engage pour les unions homosexuelles

L’archevêque de Terre-Neuve s’engage pour les unions homosexuelles

 
Alors qu’il réagissait au Synode sur la famille cette semaine, l’archevêque de Saint Jean de Terre-Neuve, au Canada, monseigneur Martin Currie a affirmé : « heureusement nous pouvons trouver un arrangement pour que les unions homosexuelles soient acceptées et respectées et qu’ils aient une place dans la vie de l’Eglise ».
 

La “charité” de l’archevêque de Terre-Neuve

 
Alors que le site LifeSiteNews lui a demandé de clarifier sa position, il a répondu qu’il soutenait l’Eglise dans son enseignement sur l’homosexualité mais qu’il voulait qu’elle « trouve un moyen d’éviter d’aliéner les couples de même sexe » et leurs familles étendues.
 

Bouillabaisse pastorale autour des unions homosexuelles

 
L’archevêque de Terre-Neuve a rappelé plusieurs fois qu’ils se conformait totalement à l’enseignement de l’Eglise sur les l’illégitimité des unions homosexuelles mais a confié que son problème était pastoral : « Comment faire avec les enfants de couples gays qui viennent réclamer le baptême ? Pouvons-nous refuser ? J’ai un problème avec ça. Nous avons perdu des familles entières à cause de ce problème » a-t-il affirmé avant d’ajouter : « il y a un besoin pastoral de leur donner une situation confortable, pas nécessairement pour le couple lui-même, mais pour leurs familles étendues qui ressentent la position de l’Eglise dure et rigide »
 
Un discours aussi collant qu’un pancake au sirop d’érable.