fbpx

Le stress du divorce des parents multiplie le risque de diabète par trois chez les enfants

Une étude suédoise auprès de 10.000 familles ayant des enfants de 2 à 14 ans a révélé que 58 d’entre eux ont développé un diabète de type 1 à la suite d’événements traumatisants « sérieux » comme le divorce de leurs parents ou la mort ou la maladie grave de l’un d’entre eux. Le taux de prévalence du diabète 1 chez les enfants est en augmentation dans la plupart des pays.