fbpx

La manipulation génétique, une forme de contraception masculine envisageable…

manipulation génétique forme contraception masculine envisageable
 
« Mieux » que la vasectomie ou le préservatif : selon une étude de Michigan State University l’utilisation de la technologie CRISPR/Cas9 de modification génétique pourrait permettre de stériliser les hommes plus efficacement en « éteignant » le gène responsable de la production des spermatozoïdes.
 
La recherche menée sur des souris a permis de « produire » des individus sans le gène PNLDC1 qui empêche les mâles de combattre les transposons, des sortes de « parasites génomiques » ou gènes sauteurs qui peuvent désorganiser des gènes normaux en provoquant des maladies – le mécanisme permet notamment la production de spermatozoïdes sains. Privés de ce gène, le souris mâles se sont retrouvées stériles.
 
Les souris en question naissaient avec des testicules plus petits que la normale et produisaient moins de sperme, et se sont révélées infertiles, et ce sans effets secondaires apparents ni de modification de comportement ou d’apparence.