fbpx

Le manque de sommeil empêche les cellules cérébrales de communiquer normalement

manque sommeil cellules cérébrales communiquer normalement
 
Une nouvelle recherche menée par l’université UCLA de Californie indique qu’une partie du cerveau se met alors hors service pour prendre du repos alors même que la personne est éveillée.
 
Des IRM cérébraux ont montré que la fatigue trouble la vitesse de communication des cellules, ralentit les ondes cérébrales et empêche l’encodage correct des souvenirs, entraînant également des chutes de la mémoire et de la vision – au point qu’un conducteur fatigué peut ne pas voir le piéton qui s’engage devant lui sur la chaussée. Le cerveau met en effet davantage de temps à réagir.
 
Selon les chercheurs, « le manque de sommeil a le même effet sur le cerveau que l’excès d’alcool ». Et pourtant, déplorent-ils, aucune norme légale ou médicale ne permet d’identifier les conducteurs qui sont dans cet état.
 
Un nouveau champ d’action pour Big Brother !